Les Rebels s’adaptent, recrutent et proposent des solutions à la crise

Share on facebook
Share on google
Share on twitter

Partage !

Les Rebels de Liège ne connaissent pas réellement de crise sportive. En effet, après un hiver peu sportif mais très actif sur le marché des transferts, les entrainements se déroulent dans le strict respect des consignes sanitaires. Même s’il faut les deviner derrière les masques des nombreux entraineurs, les sourires sont présents chez tous les joueurs et en particulier chez les cadets (12-15 ans) de la « Rebels Academy ».

Et donc oui, il est tout à fait possible de rejoindre notre Club dans l’une de nos nombreuses équipes. Contactez-nous et lancez-vous comme Kilian, Danilo, Gaelle, Antonio,… qui nous ont rejoint ces dernières semaines.

Les Rebels démontrent qu’il est possible de se réinventer au milieu d’une telle crise sanitaire : modification du planning d’entrainement, adaptation des exercices, entrainements en petits groupes, port du masque, désinfection du matériel… Grâce au respect des protocoles Adeps qui devraient permettre d’élargir la taille du groupe d’entrainement prochainement, nous sommes très fiers d’apporter ces moments de détente et d’épanouissement à toutes et tous.

Quentin, 30 ans : « Le baseball m’a permis d’oublier le confinement, de ne pas sombrer dans un mode de vie pas très healthy et de garder un rythme de vie sain. J’ai arrêté de fumer depuis 2 ans quand j’ai commencé le baseball. Au début de la crise j’ai été tenté de reprendre mais grâce aux entrainements proposés, j’ai pu retrouver la motivation et la force nécessaires. »

Cloé, 15 ans : « Le club m’a rendu ma liberté! Il m’a permis de me remettre au sport plusieurs fois par semaine. J’ai aussi pu rencontrer plein de nouvelles personnes avec qui j’ai tissé des liens d’amitié. Tout cela m’a permis de retrouver une vie sociale plutôt normale.

Jean-François, 38 ans : « Le club est familial et laisse chacun évoluer à son rythme, dans une ambiance extrêmement conviviale. A la base, j’ai choisi ce sport pour continuer une activité sportive (extérieure et donc autorisée) et je ne suis pas déçu de ce choix. J’envisage même de continuer le baseball une fois que mon sport principal aura recommencé. Les anciens encadrent les nouveaux et c’est plaisant d’apprendre en leur compagnie »

Maxime, 31 ans : « Je suis arrivé dans le club entre le 1er et le 2ème confinement. Avoir un groupe actif pendant cette crise m’a permis d’avoir un bon premier contact avec les membres et créer de nouveaux liens rapidement. Que ce soit via les visioconférences qui étaient organisées ou les programmes d’entrainement à domicile mis à disposition, je trouve que le club a bien réussi à nous maintenir informés et actifs pour garder notre motivation intacte »

La réunion du 11 mai prochain devrait préciser les modalités pratiques et l’agenda du déconfinement du monde sportif. Nous espérons tous que le monde politique offrira des solutions en considérant que le sport n’est pas le problème mais bel et bien une partie de la solution. Nous avons prouvé avec l’ensemble des fédérations sportives, des clubs sportifs, des encadrants et des membres que nous étions capables de nous adapter et que nous jouons un rôle primordial dans la santé et le bien-être des petits et des grands. Alors que notre Fédération nous promet une compétition 2021 avec un enjeu sportif, nous espérons en effet pouvoir retrouver le plaisir de la compétition dans les prochaines semaines, en toute sécurité bien sûr.

Ce site utilise des cookies afin d'obtenir des statistiques de fréquentation anonymes.